4 astuces pour dessiner un dragon

Qui dit heroic fantasy dit dragon. C’est presque inéluctable. Si vous faites partie des gens qui aiment ce genre d’univers,  ce tutoriel est pour vous. Voici 4 astuces pour vous aider à mieux dessiner les dragons.

Astuce n°1 : Accepter les contraintes pour mieux créer

Le dragon est une créature mythologique qui n’existe que dans l’imaginaire de tout un chacun. Pour cette raison, dessiner un dragon n’est pas comme dessiner un cheval, un chien ou tout autre animal bel et bien réel : dans l’absolu, on pourrait se dire qu’il n’y a pas de règle précise à respecter.

Pourtant, créer un animal qui n’existe pas n’autorise pas une liberté d’expression totale. Car si c’est un prétexte idéal pour travailler son imagination, l’animal en question doit rester plausible et rester conforme à l’idée à laquelle on l’associe généralement. Pour cette raison, il sera recommandé d’appliquer certains principes anatomiques que l’on retrouve globalement chez les animaux, à commencer par une crédibilité au niveau de la structure globale, ce qui passe par un squelette et une anatomie musculaire vraisemblable (on en reparle tout de suite dans l’astuce n°2).

Dans ce cas, quelle place pour l’imagination et la créativité ?

Au niveau des proportions tout d’abord : il est facile de jouer avec elles. On peut faire varier la longueur et la largeur du cou, des ailes, du corps, de la queue, des pattes, etc. Le champ des possibles est quasi-inifni à ce niveau. Même certains détails comme la forme du museau ou des pattes peuvent donner lieu à de multiples interprétations. On n’oubliera pas aussi tout le côté cosmétique de la chose où il est facile d’explorer différentes options, au niveau des couleurs ou des accessoires par exemple (cornes, crête, pics, etc.).

Astuce n°2 : Maîtriser la base : le squelette

On en revient aux fondamentaux : la structure de l’animal. Comme sur le cheval, on vous propose ici deux interprétations plausibles d’un squelette de dragon.  A propos de cheval, on notera finalement énormément de similitudes avec lui dans la construction du corps du dragon, quel que soit le modèle. Globalement, il suffit de s’inspirer d’animaux existants et de faire quelques twists pour obtenir un possible squelette. La seule petite fantaisie est ici constituée par la présence d’ailes qui viennent s’ajouter aux quatre pattes de l’animal. D’ordinaire, on ne trouve pas cette combinaison sur les animaux ailés puisque les ailes sont généralement des substituts des pattes avant. Ici, on déroge donc à la « construction » classique composée de deux pattes raccrochées au bassin et de deux ailes.

Astuce n°3 : …et les muscles !

La base, c’est aussi ce qui se trouve directement sur le squelette, à savoir les muscles. Inutile de se compliquer la vie ici : on s’inspirera de nouveau de l’anatomie musculaire d’animaux bel et bien réels.

Une nouvelle fois, c’est la zone d' »accrochage » des ailes sur le corps du dragon  qui offre la possibilités de se livrer à certaines interprétations anatomiques.

Astuce n°4 : Se constituer une bibliothèque d’images

Avant même la phase de croquis, la constitution d’une documentation de qualité est la première étape de n’importe quel dessin pour beaucoup de dessinateurs confirmés (n’est-ce pas Cécile Carre ?). L’idéal est bien sûr une documentation photo mais dans le cas des dragons, à moins de vouloir dessiner un specimen de Komodo, il y a fort à parier que vous n’aurez pas grand chose à vous mettre sous la main. A défaut, avoir à disposition des dessins de dragons de qualité est un énorme plus pour comprendre mieux comment dessiner la bête, voir quel type de pose elle pourra adopter, comprendre comment réagit la lumière sur les différents volumes qui constituent l’animal, etc. Pour cela, les moteurs de recherche d’image seront d’une grande aide (Google Images et surtout, Pinterest qui contient des images de très bonne qualité).

Pour approfondir le sujet…

Dragon-art-comment-dessiner-dragons-2On s’efforce dans ce tutoriel de vous donner quelques astuces pour mieux dessiner les dragons mais on mentirait si on vous disait que le sujet n’a pas été abordé avant nous et de manière bien plus complète. Dans ce sens, si vous êtes particulièrement intéressé par le dessin de dragons, on ne peut que vous recommander un livre sobrement intitulé DragonArt. Exhaustif, il donne toutes les clés pour dessiner et coloriser les dragons pour obtenir des dessins réussis : structure, volumes, lumières, rendu de matières (comme les écailles), poses, etc. sans compter les très nombreux dessins de dragons qui sont de bonnes sources d’inspiration. Le livre se permet aussi le luxe de donner les clés pour dessiner d’autres créatures fantastiques.

Découvrir sur Amazon : DragonArt


dragons-artbook-comment-dessiner-2Autrement, si vous êtes davantage interessés par un style plus cartoon et par le dessin d’animateur, on ne peut que vous recommander l’artbook de l’excellent film de Dreamworks, Dragons ! Qualité artistique garantie !

Découvrir sur Amazon : The Art of How to Train Your Dragon

 


Vous aimez le contenu de notre site ?

Aidez-le à ce qu’il se fasse connaître en partageant cette page sur les réseaux sociaux (icônes ci-dessous)