Focus-Artiste : PETER DE SEVE

peter-de-seve-pencil-guru

Avec son nom aux lointaines origines françaises et son air juvénile, Peter de Sève est quelqu’un qui détonne là où il passe.

Dessinateur hors-pair, de Sève a illustré une trentaine de unes du New Yorker,  un magazine dont la qualité a souvent été mise en avant. A partir de 1996, il met un pied dans le monde de l’animation. Disney l’invite a dessiner des personnages pour le film Le Bossu de Notre-Dame : une première étape qui le conduira ensuite à multiplier les expériences du genre : Mulan, Tarzan pour Disney ; 1001 Pattes, le monde de Némo et Ratatouille pour Pixar. Des expériences enrichissantes chez des géants de l’animation qui confirment le statut de pointure de Peter de Sève dans le milieu de l’illustration et du character design. Son expérience la plus aboutie arrive pourtant avec un studio moins connu, Blue Sky, responsable notamment des films L’Age de Glace.

peter-de-seve-character-designAu sein de l’entreprise New Yorkaise, de Sève aura l’occasion de créer toute la sympathique gallerie de personnages préhistoriques : Manny le mammouth, Diego le tigre à dents de sabre, Sid le paresseux et surtout Scrat l’écureuil maladroit. Pour ce dernier, de Sève  réussit le tour de force de faire de ce personnage l’attraction principale du film alors même que son impact dans les scénarios des longs métrages est quasi-nul.  Son design plaît outre-mesure, son obsession pour le gland qu’il pourchasse sans cesse aussi. Lors des tests réalisés pendant la préparation du premier film, le ressenti du public est excellent : décision est prise de donner à ce personnage le rôle titre d’une histoire parallèle qui fera rire les gens. On est alors bien loin de ce qui était imaginé pour lui au départ : une apparition de quelques secondes et un clap de fin prématuré, causé par un piétinement de pachyderme préhistorique.

Pour de Sève, c’est un changement de statut : de pointure de l’illustration et du character design officiant en coulisse, il devient une star internationale du dessin.

Pourtant, il aurait été dur de penser que le vent tournerait à ce point pour le Peter enfant. Daltonien de naissance, sa peur de la couleur était telle qu’il n’a fait pendant des années que du noir et blanc. Le déclic viendra de sa femme, coloriste reconnue qui l’aidera beaucoup à identifier les couleurs et à les utiliser avec harmonie.

Vous pouvez retrouver Peter de Sève sur son site internet.

Un artbook comportant de (très) nombreux dessins de Peter de Sève est disponible à la vente. Vous pouvez notamment le trouver sur Amazon en cliquant sur ce lien : L’Art de Peter de Sève : A Sketchy Past. L’artbook de Peter de Sève est aussi disponible dans notre boutique.


Un extrait du travail de Peter de Sève


Vous aimez le contenu de notre site ?

Aidez-le à ce qu’il se fasse connaître en partageant cette page sur les réseaux sociaux (icônes ci-dessous)